Lire, buller, créer ensemble

  • Parce que s'ouvrir aux autres et à son environnement apporte du bonheur, parce que l'échange est source d'émotions fortes, les auteurs s'en inspirent. Ils nous livrent des ouvrages (romans, récits, documentaires, album jeunesse...) où se bousculent émois, ivresses et passions, où se retrouvent plaisirs, désarrois et révoltes. C'est aussi pour ce goût du partage que je vous propose de venir les découvrir à la libraire.

  • Rencontre autour de la rentrée de littéraire, ce que nous avons lu, ce que nous avons adoré, ce que vous avez aimé. On vous attend avec impatiente pour partager autour du plaisir de lire!

  • Jean Loup Benoit expose à la librai'bulles jusqu'à Noël pour mon plus grand plaisir et le votre aussi bien sûr! N'hésitez pas à venir profiter de la douceur de ces aquarelles qui représentent nos montagnes avec beaucoup de poésie et apportent à ceux et celles qui les regardent un mélange d'insouciance et de quiétude.

  • Des puzzles qui brillent et des puzzles qui éclairent dans la nuit; des livres puzzles et des puzzles qui racontent une histoire; Des puzzles qui cachent vos héros préférés et des puzzles qui les mets en scène; des puzzles pour les tout petits et des puzzles pour les plus grands, des puzzles seuls ou accompagnés, bref, des puzzles super chouettes à découvrir et à partager.

  • Pour notre petit moment de lecture du mois d'Octobre nous allons emmener les tous petits dans le jardin, non pas pour y trouver le potager comme la dernière fois mais plutôt pour aller à la rencontre des arbres et de leurs habitants. Pour les plus grand ce sera la grande aventure avec Chevalier Courage et Princesse Attaque !

  • Voici l'Automne, les couleurs changent, les cerfs brament, la nature nous appelle. Puissante, fragile, envoutante et surprenante, enivrante et fragile elle nous parle aussi à travers les écrits qu'ils soient pour les adultes ou pour les enfants.

Bulles de plaisir

  • Mohamed Mbougar Sarr nous plonge ici dans un roman vaste et riche. Il y est question de littérature et d'écriture, de voyages et d'exil, d'amour et d'amitié, de tradition et d'occidentalité. Il y est question de la puissance des Etats et des Hommes et de ce que cela implique, de ce que cela a provoqué. Il y est question de la quête insensée et peut-être infinie de Diegane Latyr Faye, ce jeune homme sénégalais brillant qui cherche qui il est vraiment et ce pourquoi il est là.

  • Elo est hétéro, elle en est persuadée alors même que certaines de ses amies la voient comme une homo. Comment se connaitre, comment être sûre, comment s'accepter, ce sont ces questions que soulève Elodie Font en nous racontant son histoire, l'histoire d'une révélation autant que d'une acceptation.

  • Elle est prof d'anglais et traductrice, elle est aussi mère de deux enfants, un garçon et une fille mais elle est surtout une épouse. C'est ainsi qu'elle se définit, ainsi qu'elle se voit, ainsi qu'elle a choisi de vivre, dans un amour exclusif, possessif, qui ne lui laisse le temps de rien d'autre. Son mari est son horizon, son univers, sa raison d'être. C'est un étrange roman que nous livre là Maud Ventura, un roman qui vous happe et vous déstabilise, un roman où la tension monte au fur et à mesure de la lecture, où les modèles sociaux, sous-jacents mais décris à la façon des peintres pointillistes, poussent à la névrose.

  • Pierre, père célibataire dont la fille, Trieste, est déjà au lycée et vie avec sa mère, à fait le choix de ne pas travailler. Sans grosse fortune personnelle, il se contente seulement de peu et traverse sa vie avec une certaine passivité. Lorsqu'un homme meurt d'un AVC à l'arrêt de bus qu'il voit depuis sa fenêtre il se prend de curiosité pour lui, pour ce qu'était peut-être sa vie, pour la destination qui le faisait attendre ce bus ce jour là. Il imagine beaucoup jusqu'à avoir de réels indices qu'il suivra en toute nonchalance mais avec un regard extrêmement lucide.

  • Alors que le procès Barby va s'ouvrir et que le narrateur, journaliste doit couvrir l'évènement, celui-ci découvre un accès au passé trouble de son père. Ce dernier a bercé son enfance de ses aventures toutes plus fantasques les unes que les autres alors que lui, à la fois petit garçon et adulte cherche désespérément la vérité. Sorj Chalandon choisi donc, dans ce roman qui pourrait être la suite de "profession du père", de mêler la petite et la grande Histoire, de poser face à face le mensonge et la soif de vérité, de confronter celui qui ne croit en rien à ceux qui ont eu des convictions profondes.

  • Béa ferait tout pour sauver sa petite fille dont les poumons malades subissent la pollution extrême et toujours croissante de l'air. Alors quand son compagnon Glen, éminent universitaire, lui propose l'idée folle de monter une étude sur l'adaptation des hommes en milieu sauvage et leur capacité à vivre sans avoir d'impact nocif sur la nature, elle dit oui. Ils décident ainsi, avec 17 autres personnes, de devenir les cobayes des Rangers gardiens du dernier espace naturel préservé nommé l’État Sauvage.

  • Hugo Lindenberg livre ici dans une écriture précise et avec un sens aigu de la description des sentiments, le ressenti d'une jeune garçon victime malgré lui du poids du passé. On se débat alors avec lui, victimes de ses inquiétudes, de ses peurs paniques, éclairés par ses prises de consciences lacunaires, touchés par l'amour blessé qui l'entoure; perturbés forcement.

  • Edgar Morin nous présente ici son bilan d’une vie passée parmi les hommes. Sans jugement et par le biais de ses expériences personnelles, il retrace quelques bribes d’Histoire, de grands événements. En racontant ces moments de vie choisis au cœur de ses 100 ans d’existence, il prend du recul, apporte sa compréhension du monde et nous livre les leçons qu’il en a tiré en y apportant une conclusion à l’image de l’homme qu’il est, un humaniste.

  • « Ici dans la poussiéreuse désolation de notre No’Man’s land,à l’ombre de nos chapeaux, le visage couvert d’un mouchoir et les narines enduites de vaseline, nous essayons de préserver notre maison de cette poussière qui, portée par le vent, pénètre partout où l’air peut s’infiltrer… » Tel est le décor de ce roman graphique ou, John Clark, un photographe journaliste est missionné pour rapporter des photos de ces familles de fermiers du Dust Bowl qui, au moment de la crise économique de 1929, tentent de survivre au milieu de tempête de sable. Face à cette réalité brutale le jeune homme se retrouve confronté à des questionnements professionnels et personnels qui le perturbent profondément.

Animations, rencontres

Bienvenue à la librai’bulles

Lèche vitrine

Découvrir d’autres univers, d’autres mondes, d’autres peuples.

Inventer l’ailleurs

Un large choix au sein de la littérature française allant des grands classiques aux derniers 1er romans présentation d’une petite sélection.

Rêver ici

Pour découvrir la littérature étrangère de l’Amérique à l’Asie sans oublier les autres pays européens et la littérature d’Afrique et du Moyen-Orient.

Rêver le monde

Du polars, du polars et encore du polars.

Être captivé

Pour mieux appréhender ce et ceux qui nous entourent.

Connaître, comprendre, apprécier

Pour s’oxygéner, bien calé dans son canapé, pour prendre le temps de se poser et de partager.

Vivre et se sentir bien

Des histoires à écouter et à lire pour les petits et les plus grands.

Rire, aimer, pleurer

Pour les détectives en herbe et pour ceux qui aiment le frisson.

Enquêter

Pour ceux qui débordent d’imagination.

Plonger dans un autre univers

Des documentaires sur tous les sujets et pour tous les âges.

Aller à la rencontre de

Trouvez-nous

283, GRANDE RUE, AIME

73210 AIME-LA-PLAGNE

Ouverture du Mardi au Samedi
Mardi et samedi
9h30/12h30 et 14h/19h
Mercredi Jeudi Vendredi
9h/12h30 et 14h/19h

+33 4 79 06 71 77

Suivez-nous sur